CHAPITRE 2 : Ou comment isoler un minibus avec des matériaux naturels?

La deuxième étape a été de faire un choix sur l'isolant. Pas simple de trier entre le choix en magasin, les conseils des forums et l'expériences de nos copains. Les meilleurs conseils qu'on a eu sont venus de papi José (merci encore) expert en batiment. 

Pour isoler efficacement contre de la tôle en acier, le mieux était du polystyrène extrudé ou expansé mais là on s'est heurté à un problème, ces matériaux ne se pliaient pas donc pour l'insérer dans les montants du camion : galère. Finalement on a eu vent de la laine de chanvre qui isole aussi bien que la laine de verre ou la laine de roche mais qui ne craint pas l'humidité. Peu couteuse, naturelle, facile à poser. Bingo!

Seul hic : prévoir une paire de ciseaux très courageuse.

On a acheté 10 plaques de laine de chanvre ici, 1,2m x 0,6m en 4cm d'épaisseur.

DSC04396

On a du démonter les plastiques et les ceintures, on a fait chaque découpe de chanvre sur mesure. Le plus long étant la découpe et non la pose.On a isolé toutes les portes arrières et les montants aussi haut que possible.

DSC04385 DSC04387

Pour finir, on a sorti le plafond, découpé le chanvre sur mesure en laissant 5 cm de libre sur les bords puis on a remis le plafond. Il faut être au moins 2, un qui tient le plafond (assez lourd avec l'isolant) et l'autre qui remet les poignées et attaches en plastiques.

DSC04405